Dans mon atelier • Loli Pumpkin
23588
post-template-default,single,single-post,postid-23588,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.6,menu-animation-underline

Dans mon atelier

Loli Pumpkin - Dans mon atelier

Dans mon atelier

Il y a quelque chose de vraiment intime lorsque l’on pénètre dans l’atelier d’un artiste. Comme si l’on s’introduisait dans l’essence même de sa créativité. Ce phénomène aussi insaisissable qu’exceptionnellement unique à chaque créatif.

C’est en tous cas ce que j’ai ressenti dans chacun des ateliers que j’ai eu l’occasion de visiter. L’antre de Cézanne à Aix-en-Provence, de Monet à Giverny, ou encore de l’artiste peintre qui vivait à côté de chez mes parents. Et dernièrement celui d’Alfred Manessier qui se trouve caché à quelques pas de chez moi, et qui est resté comme figé depuis son décès prématuré il y a plus de… 30 ans.

Peu importe que l’artiste ait la renommée d’un Monet ou qu’il ne soit que l’artiste du coin. Son atelier, que ce soit de son vivant ou parfois bien après sa mort, abrite très clairement un bout de son âme.

 

Entre ici et ailleurs

Personnellement je ne sais pas du tout si mon atelier cache un bout de mon âme. Pour tout t’avouer je n’y avais jamais réfléchi avant d’écrire ces lignes… Mais c’est clairement le lieu au monde où je me sens le plus chez moi.

J’ai la grande chance d’avoir une pièce rien qu’à moi dédiée à mes explorations créatives. Un luxe non négligeable lorsque tu partages ta vie avec 4 autres personnes, notamment 3 enfants, bien qu’adorables, forts envahissants.

C’est un lieu entre ici et ailleurs, entre réalité et rêveries. Remplis de livres, de cartons, de cartes de pays imaginaires et moins imaginaires. De bougies, de bibelots inutiles, de photographies, de papiers griffonnés, de carnets annotés, de dessins et de post-it par milliers. Ah oui et un peu de poussière aussi…

La matin il est inondé de lumière et des arc-en-ciel s’y projettent à travers mes cristaux.  J’y retrouve gnomes, lutins et sorcières, dragons et chats. Mes crayons, mes peintures, ma tablette. J’y retrouve mes souvenirs, mes états d’âmes, mes peurs, mes joies et mes espoirs.

J’y entre par une simple et banale porte en bois. Mais en réalité mon atelier se trouve de l’autre côté d’un miroir. Là où je tombe les masques et où je suis pleinement et uniquement moi.

 

Bonne visite !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

3 Comments
  • karine

    17 juin 2020 at 11:26

    c est vraiment génial d avoir sa pièce, son univers où l on peut exprimer tous ses sentiments qui traversent nos pensées…. quel beau refuge de créativité! 🥰

  • Loli Pumpkin

    17 juin 2020 at 12:31

    Oui j’avoue c’est vraiment agréable d’avoir un tel refuge ☺️ un endroit où enlever le masque si il devient trop inconfortable 😉

  • Fleur

    17 juin 2020 at 14:33

    C’est beau ! J’adore ! On se croit vraiment dans un antre de (bonne) sorcière au milieu d’une clairière.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :